fermer

Soutenez nos actions activement
en nous permettant de financer
les projets dans lesquels
Acroporis s'investit.

Nous soutenir
  • Acroporis
  • Acroporis
  • Acroporis
  • Acroporis
  • Acroporis
  • Acroporis
  • Acroporis
  • Acroporis
  • Acroporis
  • Acroporis
Notre président écrit à Madame Ségolène Royal pour appuyer l'appel de "Bloom" en faveur de l'abandon définitif des chalutages en eaux profondes :

Madame la Ministre,

L'association Acroporis et ses 300 membres sont heureux de se joindre à l'appel de l'association Bloom pour l'interdiction du chalutage en eaux profondes.

Nous tenons à vous remercier d'avoir osé vous prononcer publiquement contre le chalutage en eaux profondes. Nous vous encourageons à tenir bon face aux pressions de quelques individus qui défendent des méthodes de pêche destructrices, dépendantes des subventions publiques et coûteuses pour les contribuables français.

Interdire le chalutage profond en Europe est la façon la plus efficace de préserver les écosystèmes marins extrêmement vulnérables des grandes profondeurs et d'engager notre pays sur la voie de la transition écologique, en reléguant ces méthodes de pêche aberrantes au passé.

Merci de porter la voix des trois quarts des Français et des presque 900 000 signataires de la pétition de BLOOM au sein du gouvernement de M. Hollande pour faire changer la position française au Conseil des ministres européens. Nous refusons que notre nation soit à jamais retenue comme responsable de l'échec de l'interdiction du chalutage profond en Europe.

Nous comptons sur vous pour comprendre l'enjeu historique
dont il s'agit : préserver le plus grand réservoir mondial d'espèces d'une destruction inacceptable et parfaitement évitable. Si la France soutient l'interdiction du chalutage profond, elle entraînera avec elle le reste de l'Europe dans un cycle vertueux et pourra arriver la tête haute aux négociations de l'ONU qui traiteront de la pêche profonde en haute mer en 2015.

Merci, Madame la Ministre, de sauver la réputation de la France en matière de politique maritime et de prendre en compte la volonté citoyenne.

Très respectueusement,
Fabien Monteils
Président d'Acroporis

Derniers commentaires