fermer

Soutenez nos actions activement
en nous permettant de financer
les projets dans lesquels
Acroporis s'investit.

Nous soutenir
  • Acroporis
  • Acroporis
  • Acroporis
  • Acroporis
  • Acroporis
  • Acroporis
  • Acroporis
  • Acroporis
  • Acroporis
  • Acroporis

Actualités

Le mois de juin marque la fin de « Ma planète H2O » pour l'année 2015.

La dernière séance en classe a eu lieu le 2 juin, une date un peu plus tardive que les autres du fait du grand investissement de la classe de CE2 de l'école Jean Giono de Cagnes-sur-mer. En effet, plusieurs séances d'arts plastiques, de la conception à la confection, ont été nécessaires aux élèves pour réaliser une dizaine de totems peints symbolisant l'eau. Vagues, mélanges de bleus, cours sinueux semblaient invoquer la pluie et célébrer leur Neptune, leur Chac ou leur Tonenili comme le faisaient bien avant eux Romains, Mayas ou Navajos. Suspendus aux arbres dans le jardin de l'école et accompagnés de pluies de galets, d'ondes de couleurs, d'une rivière de cailloux bleus dévalant la pente sinueuse et rejoignant une mer de sable et de boules de posidonie, les totems étaient le cœur de cet œuvre de Land Art que les élèves avaient imaginé, ressenti. Elle se voulait l'illustration de leurs connaissances et de l'importance de l'eau dans leur esprit citoyen. Contemplée par les autres élèves de l'école et par leurs parents, elle devenait passerelle, source d'échanges et jaillissement d'idées.

Comme les deux précédentes séances de découverte de l'eau dans la Nature et dans notre société actuelle, comme le jeu de société créé par et pour les enfants, comme les expériences sur cet élément qui nous a suivi tout ce temps, l'œuvre de Land Art est l'exemple d'une connaissance partagée ensemble et de l'appropriation par les futurs adultes d'un thème qui cristallise déjà tous les enjeux de demain.

Demain, une nouvelle « planète H2O » s'éveillera et tournera dans les classes pour sensibiliser encore les nouveaux acteurs du monde.
Alors, à l'année prochaine !...
Les mois de mars et d’avril, intenses en termes d’animation en classe, ont laissé la place à un mois de mai nécessaire à la synthèse et à la réflexion.

La synthèse tout d'abord des près de 270 questions­-réponses imaginées par les élèves des quatre classes ayant créé leur jeu de société, « les Inc'EAUlables », lors de la séance 3 du programme « Ma planète H2O ». Les instituteurs et les élèves ont été ravis de pouvoir ajouter nombre de questions nouvelles à leur sabot de jeu.

La réflexion ensuite sur le contenu des animations pour un partenariat éventuel avec la Régie Eau d'Azur. Ce partenariat revêtirait la forme d'animations sur le thème de l'eau et du développement durable faisant suite aux visites guidées (réalisées par la Régie) de la principale usine d'eau potable niçoise. Des perspectives à venir qui pourraient bien s'appuyer sur les contenus et la valorisation de cette saison sur Ma planète H2O. Autrement dit, des élèves niçois joueront peut­-être au jeu créé par leurs camarades dès l'année prochaine !

L'éducation à l'environnement passe par l'échange et le partage de nos connaissances... et les enfants montrent la voie !

Ma Planète H2O - avril 2015Les interventions en classe se sont poursuivies avec les séances "petites expériences" et "Land Art" ainsi qu'avec la correspondance. La classe de Carros concernée par cette dernière a envoyé son mail de contact à l'école sénégalaise et a reçu une réponse juste avant les vacances de Pâques. Les élèves ont aussi écrit leur lettre individuelle qui a été envoyée également avant la pause pascale.

Le projet de Land Art a quant à lui reçu un chaleureux intérêt des enfants de la classe de la Gairautine. Ils ont recréé la Terre, ses continents et ses océans dans le parc de leur école à l'aide de matériaux naturels récupérés au gré de leurs sorties.

Ma Planète H2O - avril 2015Ma Planète H2O - avril 2015Ma Planète H2O - avril 2015
La recherche de partenaires pour des actions de sensibilisation dès la rentrée de septembre 2015 est en cours. Certains contacts sont encourageants et annoncent, nous l'espérons, de nouvelles perspectives pour Acroporis dans la région niçoise.

Ma planète H2O - Mars 2015Ce mois de Mars était synonyme de réflexion et de discussion sur l’eau pour les élèves de la métropole de Nice. Tout d’abord, au travers de la séance 2, ils ont pu véritablement prendre le pouls des disparités mondiales dans ce domaine et du gaspillage que l’on peut faire tous les jours. Des remarques, des questions de leur part étaient cinglantes et démontraient leur intérêt pour le sujet et leur déjà bonne connaissance de celui-ci. Bien sûr, les expériences et les jeux n’étaient jamais loin pour égayer le thème et aborder les choses de manière plus ludique.

Ma planète H2O - Mars 2015Ma planète H2O - Mars 2015

La réflexion sur l’eau s’est poursuivie avec la séance 3. A la carte pour chaque classe, elle revêtait la forme d’un jeu de société, de petites expériences ou d’une œuvre de Land Art.

La création du jeu a eu un fort succès dans les quatre classes concernées et devrait aboutir à un plateau de jeu et une boîte à questions communs à la petite centaine d’élèves concernés ! Et notre jeu sera vendu [dans un supermarché] ? » s’est exclamé un élève. Peut-être pas mais leurs camarades d’école l’auront à disposition et d’autres classes aussi, nous l’espérons, à la maison de l’Environnement de Nice ou dans les activités d’Acroporis.

Ma planète H2O - Mars 2015

Ma planète H2O - Mars 2015

Dans d’autres classes, ce sont les petites expériences qui ont fait se creuser les méninges des petites têtes blondes, brunes ou rousses. A quoi sert le savon quand on se lave les mains ? Flotte-t-on mieux en piscine ou en mer ? Pourquoi des lacs ou des nappes souterraines se forment-ils ? Comment ça marche une chasse d’eau ? Autant d’hypothèses, d’expériences et de minutes de réflexion pour ressortir avec l’envie de refaire l’expérience devant papa, maman ou un copain.

Enfin, Mars a vu le lancement d’une correspondance entre une classe de CM1/CM2 de Carros et des élèves d’Ourossogui au Sénégal. Un premier courriel a été envoyé fin mars vers le Sénégal. En attendant leur réponse, les élèves français bûchent sur la lettre individuelle qu’ils enverront à leur correspondant là-bas.

Ma planète H2O - Mars 2015Ma planète H2O - Mars 2015 Ma planète H2O - Mars 2015

Autant de mots et de pensées pour relier ces deux écoles dont rien ne présageait leur rencontre un jour. A l’image des expériences ou du jeu de société, ces lettres seront le terreau d’une meilleure connaissance de l’autre et de l’inconnu et d’un partage fertile pour leur éveil au monde et indispensable à leur vie d’enfant et d’adulte, tout simplement.

L’aventure « Ma planète H2O » s’est poursuivie au mois de février avec la rencontre des quatre dernières classes concernées par le programme et le début de la deuxième séance. Celle-ci, focalisée sur notre usage et nos besoins en eau, a soulevé chez les élèves de nombreuses réflexions, notamment au sujet de la consommation quotidienne qu’ils faisaient du précieux liquide, des disparités mondiales et des bons gestes à avoir pour préserver cette richesse. La séance était bien évidemment marquée par l’expérience de potabilisation de l’eau ou comment avoir une eau claire à partir d’une solution terreuse et colorée.

Ma planète H2O - Février 2015Ma planète H2O - Février 2015Ma planète H2O - Février 2015Carte d'identité de l'Eau

Les enfants sont de plus en plus sensibles aux thèmes abordés et l’objectif va être maintenant de concrétiser leur intérêt lors de la troisième et dernière matinée par la fabrication en classe d’un jeu de société, la réalisation d’expériences sur l’eau ou la création d’une œuvre commune de Land Art.

Dans tous les cas, il est important et nécessaire que, dorénavant, les enfants soient le vecteur de la sensibilisation et contribuent, à leur échelle, à la protection de l’eau.

Notre Newsletter

Derniers commentaires