fermer

Soutenez nos actions activement
en nous permettant de financer
les projets dans lesquels
Acroporis s'investit.

Nous soutenir
  • Acroporis
  • Acroporis
  • Acroporis
  • Acroporis
  • Acroporis
  • Acroporis
  • Acroporis
  • Acroporis
  • Acroporis
  • Acroporis

Fabien Monteils

Président-Fondateur

fabienCo-fondateur de Green Synergie. Diplômé de l’EDHEC Grande École et d’un Master en Affaires Européennes, il a travaillé huit années dans le conseil en management chez Eurogroup Consulting. Acroporis est née de son expérience du conseil, de la gestion stratégique, de l’approche participative et de la place de l’Homme dans tout projet de transformation, mises au service de la préservation de l’environnement. Après un parcours très international et quelques années parisiennes, Fabien a travaillé à Madagascar sur l’amélioration de l’accès au financement des PME (Présidence, Banque Mondiale, IFC) et à dirigé l’étude sur la réforme du système financier (Ministère des Finances, MCA) avant de rejoindre le Programme des Nations-Unies pour le Développement. Depuis septembre 2009, il occupe le poste de Conseiller Technique Principal pour le programme UN-REDD en République Démocratique du Congo. Doctorant au Centre d’Études Diplomatiques et Stratégiques de Paris, il a aussi conjugué ses passions pour l’environnement et les relations internationales en étudiant la capacité des pays du sud à se repositionner diplomatiquement en capitalisant sur leurs écosystèmes naturels. Depuis la Conférence de Bali (COP13), il a accompagné à ce titre le Ministère de l’Environnement malgache dans les négociations sur le changement climatique en partenariat avec la GTZ, et poursuit ce rôle de conseil auprès du Ministère de l’Environnement de la RDC depuis le sommet de Copenhague.

Randa Kourieh Ranarivela

Membre du Conseil d'Administration

Randa a travaillé aux Ministère des Affaires Étrangères allemand et à l’Ambassade d’Allemagne à Antananarivo en qualité de responsable de la coopération et des relations économiques entre l’Allemagne et Madagascar.
Depuis 1987, elle travaille à la GTZ, l’agence allemande pour la coopération technique. Elle a tout d’abord travaillé sur un projet de développement régional en assurant les relations entre le projet et les autorités malgaches.
Randa a ensuite créé le bureau de la GTZ à Madagascar, dont elle a dirigé le programme entre 2001 et 2007.
Depuis janvier 2008, elle monte à partir de Berlin une unité de communication et de lobbying pour la GTZ sur les thèmes de la coopération et du developpement

Hans Hartmann

Membre du Conseil d'Administration

Hans est Maître de Conférences en Écologie Marine à l'Université de la Rochelle et chercheur au sein de l'Unité de mixte CNRS-Université LIENSS (Littoral, Environnement et Sociétés).
Hans a réalisé son doctorat sur les sciences de la pêche et l’écologie aquatique à l’Université de Washington (Seattle).
Ses activités d’enseignement et de recherche couvrent de nombreux sujets croisés, des interactions trophiques du plancton à la gestion participative des problématiques liées à l’eau dans les régions en développement.
Hans est à l’initiative de plusieurs programmes internationaux de recherche et d’enseignement supérieur dans le domaine marin, et notamment sur la gestion intégrée des zones côtières dans les tropiques.
Il est fondateur du COSTA Consortium, un programme inter académique réunissant sept pays, et siège au Conseil d’Administration du GIACT International (Gestión Integrada de Áreas Costeras Tropicales), un programme de Master de l’Université du Costa Rica.
Hans est aussi Responsable Scientifique du Aquatic Resources Conservation Group et conseille divers organismes et gouvernements sur la qualité de l’eau et les controverses liées à la conservation des écosystèmes

Daniel Hamrol Bedogni

Membre du Conseil d'Administration

Daniel est Administrateur Général du Programme (statut diplomatique) au siège de l’UNESCO depuis 15 ans, où il est successivement passé par la Direction de l'Information, le Département des Relations Extérieures (Bureau Politique) et la Direction des Politiques et Stratégies de l'Éducation.
Depuis 9 ans, il s’est spécialisé dans « le renforcement des capacités nationales » et « la planification du système éducatif formel et non formel » dans les pays en situation de post-conflit, « reconstruction et transition gouvernementales » dans les Grands Lacs et en Amérique Latine, et les « désastres naturels » post-Tchernobyl et El Niño.
Au plan opérationnel, les responsabilités de Daniel s'inscrivent directement et de manière transversale, dans les prérogatives politiques des
(i) « Opérations de prévention et de maintien de la Paix » placées sous la responsabilité des RSCG (Représentants Spéciaux du Secrétaire Général de l'ONU) résidents dans les régions concernées,
(ii) les Programmes MDRP « Multicountry Desarmment, Demobilization and Reinsertion » des Nations Unies et du Trust Funds bilatéral, (iii) les Commissions Nationales de Réinsertion des ex-combattants des huit pays des Grands Lacs et le Refugee Education Trust (RET) du UNHCR,
(iii) la Commission Européenne comme suite résolutions du Sommet CE/Afrique de Lisbonne (2007) et
(iv) le Suivi du Sommet des Chefs d'Etats des pays de la région des grands lacs.

Hervé Juvin

Membre du Conseil d'Administration

Hervé est Président d’Eurogroup Institute et associé chez Eurogroup, cabinet de conseil en organisation, management, stratégie et ressources humaines. Il est aussi vice-président de l'AGIPI (assurances de personnes) et administrateur de SICAV.
Hervé travaille actuellement à la rédaction de quatre ouvrages sur le changement de la condition humaine en ce début de siècle. Le premier volume, « l’Avènement du corps », a été publié en octobre 2005. Le second volet programmé en février 2008, « Produire le monde – pour une croissance écologique », témoigne des préoccupations de l’auteur pour les questions de développement, de respect de la diversité culturelle et de la préservation de l’environnement. Les deux derniers ouvrages à paraître en 2009 abordent « la Séparation du monde » et « le Gouvernement du Désir ».
Hervé est déjà l’auteur de nombreux ouvrages dans le domaine économique : « Stratégies pour l’euro à l’usage des entreprises… et des gagnants de l’Europe Unie » (1998), « le Commerce des promesses, petit traité sur la finance moderne » (2001), « les Marchés financiers » (2003) et à paraître « la Coopération, un modèle économique pour le XXIème siècle ».

Franck Mazéas

Membre du Conseil d'Administration

Franck est chargé de mission d'écologie marine à la DIREN de Guadeloupe, et travaille la protection des récifs coralliens (IFRECOR), les espèces protégées et les aires marines protégées.
Il a effectué un DEA en Polynésie française sur les récifs coralliens (Connaissance et gestion des milieux coralliens littoraux et océaniques) et plus particulièrement sur les peuplements macro benthiques épigés des pentes externes récifales.
Franck est diplômé d’un mastère à l'École Supérieure d'Agriculture d'Angers, spécialisé sur les analyses d'impact et l’environnement.
Il a créé OCEADE en 1995, un bureau d'étude spécifiquement dédié au milieu sous marin, avant de travailler comme Ingénieur Divisionnaire dans la fonction publique territoriale puis Ingénieur de l'Agriculture et de l'Environnement pour le Ministère de l'Environnement.
A la DIREN Guadeloupe, Franck assure la coordination locale du programme IFRECOR (Initiative Française sur les Récifs Coralliens) mis en place par le MEDAD dans tout l'Outremer français. Il est en charge des plans de gestions, de certains suivis scientifiques (benthos) et des problématiques techniques (mouillages etc.) pour les aires marines protégées en Guadeloupe et dans les collectivités des îles du Nord.
Franck gère aussi les dossiers relatifs aux espèces marines protégées (mise en place d'un sanctuaire pour les mammifères marins aux Antilles françaises avec la DIREN Martinique, gestion du réseau tortues marines et préparation du plan de restauration).
Il travaille aussi à des études d’impact marines, aux dossiers d’ICPE et à la Directive Cadre sur l’Eau.
Ce plongeur professionnel est enfin photographe amateur, généreux donateur de plusieurs clichés de l'exposition « Pensées du Récif » d’Acroporis

Daniel Mercier

Membre du Conseil d'Administration

Daniel a toujours été tourné vers le monde marin. Sa jeunesse parisienne et la deuxième guerre mondiale ont laissé son désir de naviguer inassouvi quand il part pour la Suisse où il mène des recherches sur l’éducation des jeunes et la pédagogie. A trente ans, il se fixe à Antibes et commence résolument la plongée après un premier « baptême » douze ans plus tôt. Sa vie sera alors largement consacrée au monde marin : Moniteur d’État de plongée sous-marine (3ème et plus haut niveau national), fondateur du Spondyle Club dont il reste Président d’honneur, Président de la Commission Régionale Côte d'Azur d'Enseignement de la plongée et Instructeur National, membre du Collège National et International, Président Fondateur Honoraire de l'Association Nationale des Moniteurs de Plongée, premier Président du C.E.D.I.P. (European Committee of Professional Diving Instructors)...
En 1974, avec l'équipe du Spondyle Club, il crée le Festival Mondial de l'Image Sous-Marine, dont le but est de promouvoir le monde sous-marin, de stimuler la création d'images et de faire de cet événement un lieu de rencontre des passionnés de la mer. Après 34 éditions et une renommée internationale, Daniel s’implique toujours en qualité de Président d'honneur et de commissaire général de la Fondation du Festival.
Sa vie au service de la sensibilisation au monde marin lui a valu de nombreuses distinctions : Trident d’or et membre de l’Académie Internationale des Sciences et Techniques de Ustica, médaille d’or de la Jeunesse et des Sports, Tauchpionierpreis, Chevalier de l’Ordre du Mérite Maritime...

Jean-Paul Paddack

Membre du Conseil d'Administration

Jean Paul rejoint le WWF International en avril 1997, après avoir travaillé près de 8 années à l’USAID (US Agency for International Development), et à la Banque Mondiale dans le Département Opérations pour l’Amérique latine et Caraïbes, avec une focalisation sur Haïti.
De 1997 à 2007, en tant que Représentant Régional du WWF International pour la région Madagascar et Océan indien occidental, il a géré un programme de conservation prioritaire du réseau WWF, avec une quarantaine de projets, une équipe variant de 125 à 750 personnes, et un budget annuel d’environ CHF 7-8 million.
Le portefeuille de projet œuvrait dans plusieurs secteurs : l’éducation à l’environnement, la gestion des aires protégées, le secteur énergie, la conversation marine et côtière, la gestion des écosystèmes forestiers, et le financement durable pour la conservation.
Depuis août 2007, Jean-Paul est basé au siège du WWF International, et dirige le département responsable pour la coordination des initiatives prioritaires de conservation du réseau mondial du WWF, ainsi que les relations avec les bailleurs bilatéraux et multilatéraux.
Le WWF, représenté par Jean-Paul Paddack, est membre fondateur de la Fondation pour les aires protégées et la biodiversité de Madagascar. Cette fondation de droit malgache a pour objectif de financer durablement les aires protégées de Madagascar, avec les intérêts générés par les placements de son capital, actuellement d’environ $30 million. Jean-Paul y est Administrateur depuis sa création en Janvier 2005.
Enfin, Jean-Paul est économiste de formation, avec un M.A. en Économie internationale de la Johns Hopkins University (School of Advanced International Studies), et un B.Sc. de Georgetown University (School of Foreign Service).

Philippe Vallette

Membre du Conseil d'Administration

Philippe est océanographe, directeur de Nausicaa - le Centre national de la mer (Boulogne-sur-Mer), et président du Festival mondial de l'image sous-marine d'Antibes.
Philippe a une vocation: faire connaître et aimer la mer afin d'inspirer de nouveaux comportements. En constatant l'état alarmant de l'océan mondial, il est convaincu de la nécessité d'informer et de sensibiliser le public. Nausicaa est à l'initiative, en 2002, de la création du Réseau Océan Mondial qui lance une campagne internationale de mobilisation en faveur de l'océan.
Philippe Vallette siège également au comité directeur du Forum Global des Océans, Côtes et Îles (instance qui suit les décisions prises en faveur des océans du Sommet Mondial de Développement Durable de Johannesburg

Yves Henocques

Membre du Conseil d'Administration

Yves porte de nombreuses responsabilités dans le domaine de l’étude et de la protection du milieu marin. Il préside notamment le comité scientifique du programme LITEAU au Ministère de l’Environnement, de l’Energie, du Développement Durable et de l’Aménagement du Territoire, et a participé au panel d’experts en charge de la revue de la section « Mer et Littoral » du quatrième rapport du GIEC. Yves dispose de 30 années d’expérience en Europe et à l’international dans le domaine de la gouvernance et de la gestion intégrée incluant l’identification, la planification, la mise en œuvre et l’évaluation des activités de développement et de protection dans le cadre de stratégies et de projets de gestion intégrée de la mer et du littoral. Depuis décembre 2007, il travaille à la Direction Prospective et Stratégie Scientifique au siège de l’IFREMER, en charge de l’interface Nature & Société. Ce poste l’a conduit, notamment, à contribuer aux travaux du comité opérationnel Grenelle Environnement sur la mer et le littoral, puis au Grenelle de la mer.

Derniers commentaires