fermer

Soutenez nos actions activement
en nous permettant de financer
les projets dans lesquels
Acroporis s'investit.

Nous soutenir
  • Acroporis
  • Acroporis
  • Acroporis
  • Acroporis
  • Acroporis
  • Acroporis
  • Acroporis
  • Acroporis
  • Acroporis
  • Acroporis

fmism_2010_2Acroporis maintient le cap !

Entrer dans une nouvelle année invite toujours à la réflexion : qu’a-t-on fait, qu’a-t-on appris, où va-t-on, où en est-on ? Nous sommes heureux de partager avec vous quelques réflexions, en vous remerciant tout d’abord pour vos multiples soutiens et contributions à la réussite de l’année qui s’achève, et en souhaitant à tous une inspiration et une mobilisation renouvelée en 2011.

Depuis sa création en 2004, Acroporis s’est investi à travers de multiples activités de terrain, en Indonésie, en France, à Madagascar et ailleurs. Mais au-delà de la capacité d’action, Acroporis est avant tout une communauté de personnes, d’idées et de valeurs, animée par l’indignation devant les ravages de l’homme sur l’environnement, et notamment sur l’environnement marin, les récifs coralliens, les mangroves… animée aussi par la conviction qu’il reste encore beaucoup à imaginer, à tester, à tenter, à créer pour réconcilier durablement l’homme et la nature… et animée enfin par l’espoir que nos modestes engagements s’additionnent, entraînent, se démultiplient, et contribuent à une dynamique plus large porteuse de solutions et de changements.

En ce sens, 2010 marque une nouvelle année d’expérimentation et de construction. Acroporis et sa sœur indonésienne ont dépassé la barre des 300 membres et gagnent progressivement en visibilité et en crédibilité auprès de nombreux acteurs susceptibles de soutenir, de relayer ou encore de s’appuyer sur notre engagement : Programmes des Nations-Unies pour le Développement et pour l’Environnement, UNESCO, Fonds pour l’Environnement Mondial, Ministère en charge de l’Environnement… sans oublier nos amis et partenaires « historiques », associations et réseaux associatifs, organisations et autorités locales, fondations, entreprises

Naturellement, les défis sont encore nombreux pour concrétiser, amplifier, consolider ces partenariats, pour opérationnaliser nos inspirations et nos convictions. 2010 est porteur de nouveaux espoirs. En Indonésie, à Tumbak, notre accompagnement depuis 2006 commence à porter ses fruits et la population locale s’approprie progressivement l’idée d’une gestion durable et autonome de son territoire. Cette évolution se manifeste de multiples façons à travers divers chantiers : le projet de réhabilitation des récifs se concrétise avec la bienveillance de tous, les initiatives pour améliorer la connaissance écologique, sociale, économique ou encore culturelle de Tumbak se poursuivent, la mobilisation et l’organisation de différents groupes de villageois s’accentuent. Le dialogue se renforce avec les autorités environnantes jusqu’au niveau provincial et l’idée d’instaurer une aire protégée et gérée de manière systémique par la communauté locale émerge dans les esprits, les discussions et les débats publics. Ailleurs dans la province du Nord Sulawesi, les efforts de sensibilisation et de mobilisation se renforcent. A Madagascar, le contexte politique n’a pas encore permis la reprise des activités de terrain mais de nouvelles missions devraient démarrer dès le début 2011. Sur le front de la sensibilisation, Acroporis poursuit son engagement en France et dans divers pays francophones à travers le programme Océansemble. Le Gala de l’Océan n’a pu voir le jour en 2010 mais a permis de nouer de précieux contacts pour l’avenir.

Lentement mais sûrement, Acroporis creuse son sillon. En 2010, un investissement humain et financier important a été engagé pour consolider la dynamique, les partenariats, intensifier et pérenniser les activités.Nous sommes convaincus que les énergies et investissements engagés ces dernières années et renforcés en 2010 permettront à Acroporis d’atteindre un nouveau pallier en 2011. Une fois de plus, vos contributions et soutiens sont indispensables pour relever les défis qui nous attendent. La situation reste objectivement fragile et encore largement dépendante de quelques donateurs et d’un noyau dur de membres qui doit développer les relais de démultiplication.

Car les défis sont nombreux. Plus que jamais, la dégradation de l’environnement marin se poursuit, s’intensifie, et les perspectives ne sont guères réjouissantes. L’acidification des océans s’accélère sous l’effet de l’augmentation de la concentration des gaz à effet de serre dans l’atmosphère, et menace ainsi de déstabiliser et détruire de nombreux écosystèmes marins vulnérables, à commencer par les récifs coralliens qui pourraient disparaître de régions entières, avec des impacts environnementaux et humains inestimables. Cette menace s’ajoute à de multiples pressions systémiques bien connues qui détruisent ou fragilisent les écosystèmes côtiers et marins, urbanisation, surexploitation, conversion des usages des territoires, pollutions… Et la réponse nécessaire, elle-même systémique, tarde à émerger. La Conférence de Nagoya (Convention sur la Diversité Biologique) a permis des avancées et alimente l’espoir. La Conférence de Cancun (Convention Cadre sur le Changement Climatique) aussi. Mais les accords restent timides, les engagements souvent partiels, conditionnels et non contraignants, et les niveaux d’objectifs sont largement insuffisants au regard des nécessités. L’affirmation de la problématique « côtes et mers » dans le processus climatique international est indispensable pour mobiliser les moyens techniques, politiques et financiers à la hauteur des enjeux et des défis, mais les efforts des différents acteurs restent encore insuffisants. Sur ces questions plus stratégiques, l’expérience et les valeurs d’Acroporis peuvent aussi contribuer à faire avancer les choses.

fab
Fabien Monteils
Président
dam
Damien Grima
Vice-Président


Acroporis est désormais un acteur reconnu. Modestement mais résolument, les pieds bien ancrés dans le terrain, nous avançons avec détermination et espérance. Nous vous renouvelons ici notre engagement, et vous invitons à poursuivre l’aventure ensemble.
Bienvenue en 2011.