fermer

Soutenez nos actions activement
en nous permettant de financer
les projets dans lesquels
Acroporis s'investit.

Nous soutenir
  • Acroporis
  • Acroporis
  • Acroporis
  • Acroporis
  • Acroporis
  • Acroporis
  • Acroporis
  • Acroporis
  • Acroporis
  • Acroporis

Sensibiliser et partager

Acroporis organise des programmes de sensibilisation et mène des actions d’information pour participer à la prise de conscience des enjeux mondiaux de la protection de l’océan et des récifs coralliens en particulier.

bunakenLa conservation des récifs est un enjeu mondial. La contribution des récifs à notre planète et à nos sociétés est inestimable et prend de multiples facettes: diversité biologique, matière scientifique aux applications multiples (de la médecine à la climatologie), ressource alimentaire et économique, source d'inspiration cinématographique, référence culturelle, espace de loisirs... le récif participe à l'équilibre social, économique et culturel de sociétés en interaction constante avec les nôtres.

Nous avons tous, aussi, une influence sur les récifs coralliens… et un rôle à jouer. Par exemple, chacune de nos actions qui contribuent au réchauffement climatique (transport, chauffage et climatisation, agriculture intensive…) contribuent aussi à la dégradation des récifs ! Leur conservation passe donc par une démarche individuelle. De la "petite résolution" quotidienne à l'action directe, chacun d'entre nous peut prendre part à cette dynamique de conservation salutaire.
Notre président écrit à Madame Ségolène Royal pour appuyer l'appel de "Bloom" en faveur de l'abandon définitif des chalutages en eaux profondes :

Madame la Ministre,

L'association Acroporis et ses 300 membres sont heureux de se joindre à l'appel de l'association Bloom pour l'interdiction du chalutage en eaux profondes.

Nous tenons à vous remercier d'avoir osé vous prononcer publiquement contre le chalutage en eaux profondes. Nous vous encourageons à tenir bon face aux pressions de quelques individus qui défendent des méthodes de pêche destructrices, dépendantes des subventions publiques et coûteuses pour les contribuables français.

Interdire le chalutage profond en Europe est la façon la plus efficace de préserver les écosystèmes marins extrêmement vulnérables des grandes profondeurs et d'engager notre pays sur la voie de la transition écologique, en reléguant ces méthodes de pêche aberrantes au passé.

Merci de porter la voix des trois quarts des Français et des presque 900 000 signataires de la pétition de BLOOM au sein du gouvernement de M. Hollande pour faire changer la position française au Conseil des ministres européens. Nous refusons que notre nation soit à jamais retenue comme responsable de l'échec de l'interdiction du chalutage profond en Europe.

Nous comptons sur vous pour comprendre l'enjeu historique
dont il s'agit : préserver le plus grand réservoir mondial d'espèces d'une destruction inacceptable et parfaitement évitable. Si la France soutient l'interdiction du chalutage profond, elle entraînera avec elle le reste de l'Europe dans un cycle vertueux et pourra arriver la tête haute aux négociations de l'ONU qui traiteront de la pêche profonde en haute mer en 2015.

Merci, Madame la Ministre, de sauver la réputation de la France en matière de politique maritime et de prendre en compte la volonté citoyenne.

Très respectueusement,
Fabien Monteils
Président d'Acroporis

Après 6 mois de navigation dans des écoles niçoises, l’animation « Ma planète H2O » menée par Acroporis a jeté l’encre à la Maison de l’Environnement de Nice, pour proposer l’exp’EAU H2O.
Exp’EAU réalisée par les 417 écoliers-écol’eau qui ont bénéficié de l’animation H2O cette année et qui met l'accent sur l'inégalité d'accès à l'eau dans le monde.

Chaque école s'est vue confier la mission de représenter la consommation d'eau par jour et par habitant d'un pays. Pour ce faire, chaque école a construit un bonhomme en bouteilles plastique et le nombre de bouteilles plastique utilisées pour la construction de leur bonhomme correspond au nombre de litres d'eau utilisés par jour et par habitant dans le pays choisi.

Après de nombreuses heures de chantier écol’eau et beaucoup de travail des enfants, un ambassadeur de l’eau du Maroc, de l’Australie, de Madagascar, de France, d’Inde, de Bolivie, du Canada, d’Angola, du Cambodge, et du Paraguay tiennent debout et sont prêt à se montrer et à surprendre !

Ainsi, par la différence de taille de leur bonhomme, les inégalités d'accès à l'eau sont réellement visibles. Les enfants comprennent que l'eau est de l'or et que comme toute richesse elle est gaspillée par certains, qui en ont un accès illimité, et fait cruellement défaut à d’autres... De manière ludique « Ma planète H2O » amène ces petits terriens à réfléchir sur leur consommation d’eau et donc à adopter des gestes plus respectueux envers cette ressource.

En 2013 un tiers de la population mondiale n'a pas accès à l'eau potable et une grande partie du reste de cette population mondiale utilise 150, 200 ou même 400 litres d'eau par jour et par personne…

Sur une même planète, certains meurent de soif, d'autres utilisent l'eau pour laver leur maison, leur voiture ou même tirer la chasse d'eau des toilettes... Cette eau si précieuse a-t-elle sa place dans nos toilettes ?

angolaaustralieaustraliebolivieboliviebolivie-cambodgecambodgecambodgecambodgecanadacanada-angolaindeindemarocmarocparaguayparaguay

Exposition à la Maison de l’Environnement de Nice : 31 Avenue de Castellane, 06100 Nice.

ALe continent plastiqueprès les interventions de « Ma planète H2O », une classe de CM2 de Nice à réalisé des exposés sur le thèmes de l'eau et sur ce qu'ils avaient appris. Les enfants ont par la suite souhaité les envoyer à leurs correspondants abidjannais avec lesquelles ils échangent depuis 1 mois notamment autour de l'eau et des déchets.

Ce projet d'échange coordonné par la ville de Nice et mené par Acroporis est amené a se développer pour l'année scolaire prochaine...
A suivre alors... ;-)

Qui a besoin d'eau ?La pollution des eauxLa pollution des eauxLe risque de pénurieLe risque de pénurie

Les animations "Ma planète H2O", n'ont pas fléchi ce mois-ci...

 

Ma planète H2O  1Les expériences de dépollution de l'eau laissent place aux "chantiers" de construction de nos bonhommes recyclés !

 

Ces derniers tiendront bientôt debout... et pourront ainsi commencer leurs routes vers la maison de l'environnement de Nice ! Le travail des petites mains des enfants vont vous impressionner...

animation de févrierL'animation "Ma planète H2O" d'Acroporis continue avec succès d'interpeller les générations futures de la région de Nice sur les enjeux de l'eau, plus de 400 écoliers bénéficient cette année encore, de cette animation !

animation de février

 


Et c'est toujours avec le sourire et envie que les enfants apprennent de manière ludique la place essentielle et fragile de l'eau sur notre planète, autour de jeux, d'expériences et de réflexions... Ces écoliers nous préparent, d'ailleurs une jolie surprise pour fin juin à la maison de l'Environnement de Nice... A suivre ;)

Derniers commentaires